top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurKarole

Road-trip en van en Espagne : Atlantic coast



Si vous saviez comme il me tardait de reprendre la route... J'ai alors profité de l’accalmie du mois de janvier pour m'échapper avec Baptiste & Daiko en direction de l'Espagne.


Nous avons parcouru pendant une semaine toute la côte de la frontière jusqu'à Cudillero puis nous avons pris le chemin du retour en passant cette fois-ci dans les terres. C'est fou la diversité des paysages de l'Espagne ! Nous parcourons quelques kilomètres et nous passons tout à fait à autre chose - et parfois aussi à un tout autre temps, vous en jugerez par vous-même à travers les photos ;)


3, 2, 1... c'est parti !


--


If you knew how much I waited to get back on the road ... then I took advantage of the lull in January to escape with Baptiste & Daiko in the direction of Spain.


We traveled for a week all the coast of the border until Cudillero then we took the way of return while passing this time in the grounds. It is crazy the diversity of the landscapes of Spain we travel a few kilometers and we spend quite something else - and sometimes also at a different weather you will judge yourself through the pictures;)


Notre itinéraire - Our itinerary

1614 kms - 20h46

DAY 1 - Hondarribia


Premier arrêt juste après la frontière entre la France & l'Espagne : le sentier du littoral Basque Espagnol. Chevaux en liberté, côte déchiquetée et mer déchaînée... C'est vraiment très beau. Il y a beaucoup de chemins de grandes randonnées - GR 11 notamment - qui longent le littoral, c'est vraiment superbe.


--


First stop just after the border between France & Spain: the Spanish Basque Coastal Trail. Horses free, jagged coast and wild sea ... it's so beautiful. There are many hiking trails - GR 11 in particular - along the coastline, it's really beautiful.

Daiko se fait des potes...

Daiko making friends...


DAY 1 - Itzurun


Nous reprenons la route en direction des falaises de Flysch, d’impressionnantes formations rocheuses en strates verticales. Nous descendons sur la plage d'Itzurun. Et quel spectacle ! À marée basse, c'est encore plus impressionnant, ces lignes de strates (grès & schiste argileux) plongent littéralement dans la Mer de Cantabrie.


L'océan déchainé, la brume et le coucher de soleil... La nature nous offre à cet instant un spectacle absolument magnifique.


--


We take the road towards the Flysch cliffs, impressive rock formations in vertical strata. We go down to Iturzun beach and what a sight! At low tide it is even more impressive, these lines of strata (sandstone & shale) plunge literally into the Sea of ​​Cantabria.


The wild sea, the mist and the sunset ... nature offers us at this moment an absolutely magnificent sight.



DAY 2 - Gaztelugatxe


Pour la petite anecdote, si je vous dis "Dragonstone", ça vous parle ? Quoi ? Vous n'êtes pas adepte de Game of Thrones ? Car oui c'est bien ici à St Juan de Gaztelugatxe qu'ont été tournées les scènes où l'on découvre le château des ancêtres de Daenerys.


Ce lieu est vraiment extraordinaire. Nous sommes en janvier, nous sommes tout seuls. On entame la descente côté route (40 minutes) sous un ciel menaçant, l'atmosphère est parfaite. Nous arrivons au pied de cet incroyable escalier et c'est parti pour les 241 marches qui nous séparent du sommet. Une fois en haut, la vue est superbe : cette côte si sauvage, ces rochers immenses sortant de l'océan, cet horizon. Je crois que nous aurions pu rester là des heures.


Et c'est reparti, nous descendons les nombreuses marches et remontons cette fois-ci par le chemin. C'est un peu plus court (30 minutes) mais ça grimpe ! Et bien évidemment, alors que nous avons déjà les pieds dans la gadoue bien comme il faut, voilà que la pluie vient nous tenir compagnie ! Jje crois n'avoir jamais été aussi heureuse de retrouver le van... ;)


La nuit tombe... Nous reprenons la route.


--


For the little anecdote, if I say "Dragonstone" does it speak to you? What? You are not a fan of Game of Thrones? Because yes it is here in St Juan de Gaztelugatxe was shot the scenes where we discover the castle of the ancestors of Daenerys.


This place is really extraordinary. We are in January, we are all alone. We start by the downhill side road (40 minutes) under a threatening sky, the atmosphere is perfect. We arrive at the foot of this incredible staircase and go for the 241 steps that separate us from the summit. Once up the view is superb: this coast so wild, these huge rocks out of the ocean, this horizon. I think we could have stayed there for hours.


And it's gone again, we go down the 241 steps and go up this time by the way it's a little shorter (30 minutes) but it climbs! And of course while we already have the feet in the slush well as it should be that the rain comes to keep us company, I think I have never been so happy to find the van ...;)


The night is falling... We take the road again.

DAY 3 - Gulpiyuri


Nous continuons de longer la côte en direction de la plus petite plage du monde... Gulpiyuri ! Mais sa particularité n’est pas seulement sa taille, sinon sa situation géographique… à l’intérieur des terres !


Cette plage est séparée de la Mer Cantabrique par de grandes falaises et est entourée de prairies, ce qui en fait un lieu vraiment unique.

C'est une plage sans mer... ou presque. Tout dépend de la marée. Si elle est basse, l’eau disparaît complètement. Et si elle est haute, il y en aura suffisamment pour se mouiller jusqu’aux genoux.

Cette particularité est due au fait que la plage elle-même est une doline par laquelle l’eau de mer entre à travers un trou entre deux roches. 


Lors de notre passage, la marée montait et la force des vagues était impressionnante !


--


We continue along the coast towards the smallest beach in the world ... Gulpiyuri! But its particularity is not only its size, but its geographical location ... inland!


This beach is separated from the Cantabrian Sea by large cliffs and is surrounded by meadows, which makes it a truly unique place.

It is a beach without sea ... or almost. It all depends on the tide. If it is low, the water disappears completely. And if it is high, there will be enough to get wet to the knees.

This particularity is due to the fact that the beach itself is a sinkhole through which seawater enters through a hole between two rocks.


During our passage the tide was rising and the force of the waves was so impressive!


DAY 3 - Picos de Europa


Après cette jolie découverte, nous décidons de faire un petit détour et d'aller du côté des Pics d'Europe à la découverte des lacs de Covadonga & d'Enol.

À peine le temps de dire ouf et nous voilà déjà entouré d'un superbe tapis de neige. Toujours seuls au monde. Toujours aussi beau.


Le temps d'une petite balade & quelques photos et nous redescendons pour arriver avant la nuit à notre prochaine étape : Cudillero.


--


After this nice discovery we decided to make a detour and go to the Picos de Europa to discover the lakes of Covadonga & Enol.

Barely time to say whew and here we are already surrounded by a beautiful carpet of snow. Always alone in the world. Always so beautiful.


Time for a little stroll & some pictures and we come down to arrive before the night at our next stop: Cudillero.

DAY 4 - Cudillero


Pile à temps, nous arrivons au soleil couchant à notre dernière étape en bord de mer, un charmant village de pêcheur : Cudillero avec ses maisons colorées comme accrochées à la montagne faisant face à la mer, superbe.


--


Stack in time, we arrive at the sunset at our last stop by the sea, a charming fishing village: Cudillero with its colorful houses as hanging on the mountain facing the sea, superb.

DAY 4 - Somiedo Natural Park


Nous reprenons la route en direction des terres vers le Parc Naturel de Somiedo.

Une route vraiment superbe au milieu de la montagne qui nous emmèe vers les lacs de Cueva, Calabazosa et Almagrera. Enfin ça c'était ce qui était prévu...


--


We take the road towards the lands to the Natural Park of Somiedo. A really beautiful road in the middle of the mountain that takes us to the lakes of Cueva, Calabazosa and Almagrera. Well that was what was planned ...

On monte, on monte et on commence à voir la neige, beaucoup de neige, beaucoup trop de neige. Les routes ne sont pas du tout dégagées : impossible donc de continuer.


C'est un peu frustrés que nous rebroussons chemin pour l'étape la plus longue de notre voyage (fichu détour!).


--


We go up, we go up and we start to see the snow, a lot of snow, too much snow. The roads are not at all clear: impossible to continue.


It's a little frustrated that we turn back for the longest leg of our trip (fuc*ing detour!).

Petit-déjeuner au coin du feu... ou presque ;)

Breakfast by the fire... almost ;)

DAY 5 - Las Medulas


Après quelques heures de route nous retrouvons le soleil et ça nous fait un bien fou !

Un temps idéal pour partir à la découverte de Las Medulas, un paysage extraordinaire de montagnes argileuses résultant des exploitations aurifères romaines.


Ni une ni deux, avec une bonne paire de chaussures, on grimpe à la découverte des grottes. Nos vêtements sont rapidement recouvert de cette poussière rougeâtre. Si vous êtes claustrophobe ou sujet au vertige, allez-y tout doux... Mais allez-y quand même ! Pour les plus attentifs, l'intérieur des galeries laisse voir les marques que les pioches des mineurs ont laissées sur les parois, il y a de cela près de 2 000 ans !


Nous repartons en direction du mirador par le sentier et 900 mètres de grimpette pas très intéressante car il n'y a aucune vue. Nous sommes encerclés par la forêt. Jusqu'au moment où on ne peut s'empêcher de dire "wahou". Cette vue ! C'est vraiment incroyable !


Encore une fois nous sommes ici seuls au monde, comme privilégiés.


--


After a few hours of driving we find the sun and it makes us really happy!

An ideal time to explore Las Medulas, an extraordinary landscape of clay mountains resulting from Roman gold mining.


Neither one nor two, with a good pair of shoes one climbs to the discovery of the caves, our clothes are quickly covered with this reddish dust. If you are claustrophobic or dizzy go there all sweet ... but go there anyway! For the most attentive inside the galleries reveals the marks that the miners' picks have left on the walls, there are nearly 2,000 years!


We leave in the direction of the mirador by the path and 900 meters of climbing not very interesting because there is no view. We are encircled by the forest. Until we can't say anything other than "wow". This view! It's really unbelievable !


Once again we are here alone in the world, as privileged.



Souvenir du dernier repas dans le van avant de prendre le chemin du retour...

Remember the last meal in the van before heading back ...

DAY 6 - Pays Basque Français


Il est maintenant temps de prendre la route du retour... Petite pause dans le Pays Basque Français pour rentrer en douceur : la Corniche, Saint Jean de Luz puis un petit coucou à Biarritz.


--


It is now time to take the road for home, a short break in the French Basque Country to return smoothly: the Corniche, Saint Jean de Luz and a small cuckoo in Biarritz.


DAY 7 - Les Landes


Dernier réveil dans le van en plein cœur des Landes, où comment terminer ce road-trip tout en douceur. Et toujours seuls au monde !


--


Last awakening in the van in the heart of Les Landes where how to finish this road trip very smoothly. And always alone in the world!


Et maintenant, il est temps de patienter sagement jusqu'à fin mars pour notre prochain van-trip de 10 jours à travers les Dolomites en Italie ! Et vous savez quoi? Il me tarde déjà d'y être !


A très vite,

Karole.


--


And now it's time to wait patiently until the end of March for our next 10-day van-trip across the Dolomites in Italy and you know what? I can't wait to be there!


See you soon,

Karole.



Kommentare


bottom of page